Bureaux/sites
10%

2,9
tCO₂e
Loading...
Construction du bâtiment
1,4 tCO₂e 🔍
Repas au travail
0,9 tCO₂e 🔍
Consommation d'énergie
0,4 tCO₂e 🔍
Entretien et maintenance
0,1 tCO₂e 🔍
Gestion eau et déchets
21 kgCO₂e 🔍

Résultats clefs

Les émissions générées par vos bureaux/sites sont de 2,9 tCO₂e sur la période du bilan, cela représente :

🤠
1,0 tCO₂e par salarié
💸
1,1 tCO₂e pour 100k€ de chiffre d'affaires
🏭
L'équivalent de 29 min temps de production d'une tranche de centrale nucléaire

Comprendre les émissions de la catégorie Bureaux/sites

Nous distinguons deux grandes catégories pour calculer les émissions associées aux bureaux/sites que vous possédez ou louez :

  • L'amortissement de leur construction
  • Leur utilisation.

Nous estimons dans cette deuxième catégorie les émissions associées aux consommations d'aliments, de ressources, d'énergies et de déchets ainsi qu'à l'entretien courant des locaux.

À défaut de données disponibles dans votre collecte, nous tentons d’obtenir un résultat basé sur des moyennes nationales disponibles dans le dernier rapport de l'Observatoire de l'Immobilier Durable (OID).

Nous vous laissons la possibilité d'affiner ce résultat lorsque vous connaissez vos consommations.

Construction du bâtiment

🔬 La méthode

Il convient pour un loueur d'un local par exemple, de prendre en partie la responsabilité de l'impact la fabrication de ce dernier. Nous reprenons la philosophie de l’ADEME avec le facteur d'émission par typologie de bâtiments (650 kgCO₂e/m2 pour des bureaux) que l’on annualise à partir de la date de fabrication du bâtiment.

Ce facteur d'émission prend en compte la maintenance structurelle du bâtiment sur 50 ans.

Nous récupérons aussi dans la base de données des Diagnostics de Performance Énergétique (DPE), les données de surface et d'année de construction du bâtiment.

Comment sont calculées ces émissions ?

88

amortissement de surface construite correspondant à vos locaux

1,4
tCO₂e

Repas au travail

🔬 La méthode

Nous calculons un nombre de repas en fonction du nombre de jours de présence au travail des salariés.

Nous utilisons des facteurs d'émission définis par l'ADEME en fonction du régime alimentaire de chaque salarié (carné, végétarien…).

La méthode d'élaboration du repas (fait maison, cantine, restaurant) est également prise en compte : par exemple, un repas préparé au restaurant et emporté génère plus d'émissions que le même repas préparé à la maison.



Comment sont calculées ces émissions ?

648

repas pris au bureau ou dans le cadre professionnel

60

% de repas sans viande

0,9
tCO₂e

Consommation d'énergie

🔬 La méthode

Vous pouvez préciser directement la quantité d'électricité que vos locaux ont consommé (en kWh). Sinon, l'adresse de vos locaux nous permet d'en déterminer la performance énergétique (à partir du DPE), et de calculer la consommation moyenne en électricité le cas échéant.

Pour transformer ces kWh en émissions de CO₂e, on applique le mix énergétique du pays de vos locaux.

Nous utilisons les facteurs d'émission de la base ADEME pour le gaz, les réseaux de chaleur CPCU, Climespace et réseau de froids Climespace.

Comment sont calculées ces émissions ?

7
MWh

d'électricité consommée pour alimenter et chauffer vos locaux

0,4
tCO₂e

Entretien et maintenance

🔬 La méthode

Nous utilisons un ratio monétaire fourni par l'ADEME pour estimer les émissions liées aux prestations de nettoyage et de maintenance de vos locaux à partir de votre budget.

Si vous ne le connaissez pas, pour des bureaux partagés par exemple, nous appliquons un ratio moyen par m2 occupé.

Comment sont calculées ces émissions ?

792

dépensés pour le nettoyage et la maintenance de vos locaux

0,1
tCO₂e

Gestion eau et déchets

🔬 La méthode

Le nombre de salariés et de jours de présence, les informations de consommation de papiers, d'emballages et de nourriture croisés avec les données moyennes de l'ADEME en termes de poids de déchet par salarié nous permettent d'estimer le volume de déchets papier, carton et organique qui doivent être traités ou incinérés.

De la même manière, nous utilisons des données moyennes de consommation d'eau par employé (fournies par l'ADEME) pour prendre en compte l'impact des traitements de l'eau en amont et aval de sa consommation.

En 2021, les déchets représentaient 3% des émissions de gaz à effet de serre de la France. Sur la totalité de déchets générés en une année, les entreprises étaient responsables de 20% de ces déchets ; le secteur de la construction de 70% et les ménages de 10%. 66% de ces déchets sont recyclés.

La réduction des déchets est une étape indispensable pour diminuer l'impact des activités humaines sur l'environnement. Pour cela, les entreprises ont un rôle à jouer en favorisant l'éco-conception des produits, l'allongement de la durée de vie des produits (en favorisant le réemploi, le réusage, la réallocation) et les achats responsables.

Les entreprises, quel que soit leur secteur ont deux leviers d'action : la diminution des déchets liés à leurs activités économiques et la diminution des déchets liés à la fin de vie de leurs produits. La réduction des déchets a également un double bénéfice : environnemental grâce à la diminution de l'utilisation des ressources et économique grâce à la diminution des coûts de gestion.

Comment sont calculées ces émissions ?

13

volume d'eau usée généré par vos activités

33
kg

quantité de déchets générés par vos activités

21
kgCO₂e